60 rue Cambronne - 75015 PARIS - Métro Cambronne - Tél : 01 53 58 57 57


info@paradox-voyages.com

Paradox Voyages - Agence de voyages à Paris pour les particuliers et les professionnels

Une équipe d’agents de voyages disponible du lundi au vendredi de 09h00 à 19h00

  
  
Paradox Voyages partenaire d'Air France les offres de séjours (affaires ou loisirs) au meilleur prix

Les Séjours Fabuleux
Air France - Paradox Voyages

Avec 26 millions d’utilisateurs sur Facebook, presque 7 millions sur Twitter ou encore 6 millions sur LinkedIn, les réseaux sociaux ont une place de premier ordre.

 

reputation1

Ils peuvent être des alliés de choix mais aussi vous porter préjudices si des informations « compromettantes » sont publiées. Voici cinq points à vérifier sur sa réputation web avant un entretien d’embauche.

1. Réfléchissez avant de poster
C’est le conseil essentiel. Avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux, notamment pour vous plaindre de vos collègues, des recruteurs ou de vos conditions de travail, réfléchissez bien à l’image que cela peut vous donner et qui sont vos amis. Gardez en mémoire que tout ce que l’on publie peut, un jour ou l’autre, se retrouver dans l’espace publique, l’exemple le plus parlant et récent est celui des photos de stars nues qui ont circulé sur internet. Avant d’écrire ou de publier faites le test de la « grand-mère » : validerai-t-elle ce que vous vous apprêtez à poster ?

2. Réseaux sociaux perso : vérifiez vos paramètres de confidentialité.

Les recruteurs n’hésiteront pas à vous chercher et consulter notamment votre profil Facebook. Il existe des paramètres de visibilité public, privée etc… Utilisez-les mais il y a plus efficace que ces outils : ne rien mettre de compromettant dès le départ. Soyez informé et ayez conscience des risques, Facebook reste une place publique ! On se souvient tous, par exemple, du joint de Gaspard Gantzer.

3. Réseaux sociaux pro : ayez des profils LinkedIn et Viadeo à jour.

S’ils s’éloignent trop du CV que vous avez envoyé, vous aurez l’air de négliger votre présence en ligne. Les recruteurs passent beaucoup de temps sur ces réseaux. N’oubliez pas qu’un profil doit être complété à 100%. Mettez également une photo professionnelle : un profil avec photo est, en moyenne, vu 7 fois plus qu’un profil sans votre visage. Enfin, mettez vous en avant en demandant des recommandations de compétences à vos contacts.

4. Sachez à l’avance ce qui dit Google de vous

« Googlisez-vous », jetez un œil aux résultats, et nettoyez ou faites nettoyer autant que possible les résultats qui peuvent vous être néfastes. Pour cela, il existe le droit à l’oubli mis en place le moteur de recherche mais ne vous attendez pas à des miracles. Cela marche très moyennement et c’est parfois très long. La meilleure solution est donc de vous adresser directement, lorsque que c’est possible, aux personnes concernées. Pensez aux résultats de Google Web ET aux résultats de Google Image : les recruteurs regardent les deux.

5. Renseignez-vous sur l’entreprise

Environ un candidat sur deux arrive en entretien d’embauche sans connaitre l’entreprise ou le recruteur, et cela les désespère ! Si vous connaissez le nom de la personne qui vous reçoit, faites une recherche et trouvez-vous des points communs, cela créera peut-être un déclic durant l’entretien et on se souviendra de vous. Et puis, sur vos réseaux, orientez quelques temps avant l’entretien le contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux vers le cœur de métier de l’entreprise, ou encore vers le poste pour lequel vous avez postulé.

Source : L’Atlantico